Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

HAITI/POLITIQUE : Pour la démocratie en « dictature je t’aime »

  ou

L'esthétique PMKP (« Politik Mouvman Kont Pèp ») 

            

<< La démocratie sécrète en elle-même des forces qui la menacent, et la nouveauté de notre temps est que ces forces sont supérieures à celles qui l'attaquent du dehors. Les combattre et les neutraliser est d'autant plus difficile qu'elles se réclament à leur tour de l'esprit démocratique et possèdent donc les apparences de la légitimité.>>                                                                      (Tzvetan Todorov, Les ennemis intimes de la démocratie, Robert Laffont, Paris, 2012 p. 14)

 

Démocratie de la misère, misère de la démocratie. La politique en Haïti est prostituée, prostituante (prostitutrice) et prostitutionnelle. Le temps dévoile les êtres sans ETRE qui fourbent toujours du coté du populaire pour servir « les nantis[1] » aux cœurs sans Cœur, comptoirs de l’impérialisme régnant.

Les Hommes dignes perdurent dans le temps au-delà de leur temps et prennent les âges en toute verticalité. Ils gardent leur conviction dans le sens de leur engagement, de leurs  promesses et de leurs responsabilités.  Mais ici, la pratique politique à son mode de faire sans trop grand détour. Violence et mensonge structurent cette pratique obscène, inique et absurde pour servir sans cesse la bêtise.  

On aura tout vu et tout compris dans ce « pays » en ce qui à trait aux hommes et femmes politiques. Leur indécence vis-à-vis du peuple est grande, énorme, vaste, immense. L’Américain ou l’Anglais aurait dit : It’s HUGE and It’s Grave ! 

Hier contre la vermine jusqu’à la mort, aujourd’hui avec elle pour la plus longue durée d’existence et de perduration dans des danses macabres. L’engagement en faveur de la demande de justice sociale de l'après 86 convertie en support et complicité avec les bourreaux et leurs fanatiques dans une sorte de réconciliation politique absurde et absconse. Transformés en serviteurs et admirateurs de la mort pour détenir le pouvoir de mort, loin de la loi, rétrogrades et désespérés dégénérés politiques font valoir leur droit presque divin de faire et de défaire à leur guise le sens de l’Humain en NOUS[2]. Les démons de la démocratie (puérile) investissent ici les fonctions de gestionnaires pour (et de) la mort dans ce petit coin de terre où tous ceux qui veulent vivre (dignement en Homme libre ennemi de la bêtise) doivent être mis en lambeaux comme au temps de l’Ancien Régime encore actuel dans ses formes nouvelles.

 

.Haïti: confusion et infinitude de-dans la démocratie

Si la « Démocratie » se veut humaine[3], l’aube du bien-être social et de justice annoncée par les événements de 1986 devait par les lumières des revendications sociales et populaires chasser les ténèbres de l’obscurantisme des dictatures écrasant toujours cette majorité de mal lotis qu'est le peuple. Mais le temps qui suivait l’ancien régime n’a pas su, par l’amour du ridicule des politiques qui se voulaient NOUVEAUX, tourner le dos à la bêtise. Cette dernière dictait et dicte encore ses normes et se donne à voir comme instituée irréversiblement par l’autorité de la mort qui faisait de la société un cadavre. Il faut comprendre que malgré l’entreprise de zombification en marche ininterrompue, le peuple haïtien se cherche encore et toujours un système de valeurs  et de normes sociales capable d’ordonner les conduites et faire plier les pratiques obscènes de la vie politique.

Ici les ennemies de la Démocratie sont de tout poil. Comme des croque-morts en folie jouissant de la beauté d’un cadavre, des dégénérés en complicité avec des bandits criminels travaillent à faire jouer le cadavre pour du vivant, oubliant qu’on se blesse à force de vouloir trop faire pour soi au-delà de soi, et qu’il est suicidaire de s’amuser à avaler sans cesse la blancheur cadavérique. Et comme disait l’écrivain polonais Jaroslaw Iwaszkiewicz : « La bêtise ne franchit jamais les frontières, là où elle met le pied, se trouve son territoire. »

Les désespérés dégénérés de la démocratie au pas des chantres de la dictature.                    

Quel beau Mariage du Temps !  

Quelle conciliation des camps !          

Quelle belle harmonisation des chants ! 

Que de belles pourritures politiques !  

 

.Démocratie en Haïti ou l’amour entre ses ‘’Ennemis’’ et ‘’désespérés dégénérés’’

Agissant généralement dans le dos de la loi, les politiciens haïtiens méprisent à tour de rôle les principes du droit et de la justice. Par ce fait, la bêtise masque-démasque, voile-dévoile les désespérés dégénérés et opportunistes tueurs du rêve de Démocratie du Peuple Haïtien. Elle (la bêtise) révèle l’infâme complicité[4] des forces-farces sociales et politiques en présence qui la produisent, l’encouragent et la protègent dans ses odieuses et macabres danses au territoire de l’Humain[5]. Par elle (la bêtise), pour elle et avec elle on rit à gorge déployée, la témoignant sympathie la plus profonde, l’accordant (sans gêne aucune) des qualités inconcevables par elle-même, et des couleurs qu’elle ne possède aucunement. Le « condamnable » devenant « Protégé » pour faire « autorité » dans ce pays, on est carrément et grandement dans  le « non-sens » au sens wébérien du terme. C’est-à-dire que les choses se passent et ne signifient plus rien.   

S’abaisser indignement dans et devant la bêtise pour s’élever à l'encontre toutes les prescriptions de la loi (et donc du droit et de la justice) et au détriment du peuple, c’est cela « faire de la politique en Haïti » depuis des lustres. Il suffit de « se faire voir » par delà tout autre. Il suffit de se voir ouvrir le même passage qu’à la bêtise pour habiter ses lieux obscurs, se faire les mêmes satisfactions qu’elle pour se garantir les mêmes jouissances (individuelles, personnelles, utilitaristes et égoïstes). 

Hier partisans de la Démocratie (naissante), aujourd’hui serviteurs (des partisans) du « statu quo ante ». Et dans la longue continuité du « temps des mascarades politiques », on assiste sans cesse à la défaite de ce qui se voulait « LA DEMOCRATIE EN HAITI » par l’institution de l’échec au pouvoir et du pouvoir de l’échec[6].

En ce sens, il reste à se demander : Pourquoi les mouvements révolutionnaires sont-ils toujours mis en déroute par des fils dégénérés et partisans de l’ancien régime, et non ces derniers par les premiers?  « Bien faire » et « faire le bien » au bénéfice du « Grand Etre » (et donc, de la société), devenant comme une « impossibilité politique toujours possible », pourquoi et/ou comment (servir) l’absurde et la bêtise sont-elles devenues les modes d’opérationnalité, la norme en Haïti? 

Quand ce qui nous fait ce que nous sommes aujourd’hui n’est plus en nous, l’âme du pays n’est plus en nous.

Alors, comment retourner au rêve (AYITI) et re-prendre la voie des promesses du 1er janvier 1804[7] ?

 

Quand on est réduit à ses os                                                                      

Assis sur ses os                                                                                                                    

Couché en ses os                                                                                                                        

Avec la nuit devant soi

 

Nous allons détacher nos membres  

Et les mettre en rang pour faire un inventaire                                                                     

Afin de voir ce qui manque                                                                                   

De trouver le joint qui ne va pas 

Car il est impossible de recevoir assis tranquillement

La mort grandissante[8].

 

Par Jameson Primé

 

Notes:
[1] - Voir l’article intitulé : « Les nantis d’Haïti », M le magazine du Monde | 12.01.2012 |Par Par Arnaud Robert / Photos Paolo Woods
[2] - Tzvetan Todorov, Les Ennemis intimes de la démocratie, Editions Robert Laffont, Paris, 2012
[3] -Chez Tocqueville, écrit Cynthia Fleury, la démocratie est donc tout à la fois physique et métaphysique. Physique, dans la mesure où elle apparait d’abord comme le produit de « diverses combinaisons [qui] découleraient du fait générateur de l’égalité des conditions ». Métaphysique, dans la mesure où la démocratie a partie liée avec la destinée humaine. Qu’en est-il aujourd’hui ? Lorsqu’on parle de « crise de la démocratie », est-ce à sa dimension physique que l’on fait allusion, ou à sa dimension métaphysique ?  (Cynthia Fleury, Les pathologies de la démocratie, Fayard, 2005, p. 302)
[4] - Voir Jameson Primé, «Haïti : La famille, le peuple et l’Etat. De l’infâme complicité sociale vers la décadence ».  Publié parjamesonprimeup.over-blog.net  Dimanche, 20 Avril 2014
[5] -Voir  Jameson Primé, « Haïti dans l’ère du vide. Rire de et avec ou la manifestation de la bêtise », Publié par  jamesonprimeup.over-blog.net Mercredi, 22 Mai 2013
[6] -  « D’un bout à l’autre, il s’agit d’une seule et même chose : de déchiffrer et de comprendre les déconcertants visages de la démocratie nouvelle qui s’installe, triomphante, exclusiviste, doctrinaire et autodestructrice. Car tel est le phénomène inattendu à tous les égards dont nous avons été témoins au cours de ces vingt années. Nous avons vu la démocratie l’emporter sans coup férir et sans même combattre sur un ennemi formidable contre lequel on la croyait mal armée. Nous l’avons vu rallier, au-dedans, les contradicteurs qu’on pensait les plus réfractaires. Et nous l’avons vue, au milieu de cette victoire intellectuelle et morale totale, perdre ses couleurs, se vider de sa substance, s’oublier dans un activisme où elle se nie en voulant se parachever. La réalité de son exercice recule avec l’avancée de ses principes. Mieux, au nom de ses valeurs suprêmes, la voici qui sape souterrainement ses propres bases. Nous avions beau savoir déjà que l’histoire n’avance que de surprises en surprises, celles-là sont de taille.  Nul n’avait vu venir le retour de faveur qui a transmué un régime décrié en horizon indépassable de nos destinées politiques. Mais il était encore moins possible de prévoir la déconstitution paradoxale qu’allait amener avec elle cette fortune que rien n’annonçait. » in Marcel Gauchet, La démocratie contre elle-même, Gallimard, 2002, (Avant-propos), p.2
[7] - La prostration du pays, écrit Jean Casimir, après le retentissant succès de 1804, s’explique par le gaspillage des ressources nationales que font l’Etat et les classes moyennes dans leurs efforts insensés pour tourner le dos à la Révolution de l’indépendance.  (Jean CASIMR, Haïti et ses élites. L’interminable dialogue de sourds, Editions de l’Université d’Etat d’Haïti, 2009, p. 246)
[8]- Saint-Denis Garneau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

guy sauveurguy 18/05/2017 00:50

Grand feticheur etre riche par le porteuill magique mail:sauveurguy@gmail.com / whap : 0022996367459
bon jour
je suis un grands voyant medium spiritual spécialiste de tous travaux occultes !
- vous avez un problème de mariage ?
- vous avez des problèmes a concevoir un enfant ?
- vous avez des problèmes dans votre familles ?
- vous avez des problèmes financiers ?
- vos amis vous détestent ?
- vous n'arrivez pas être aimer par un homme ou par une femme
- vous voulez être riche par la poudre magique
porteuil magique
pour plus de contact veuillez m'appellez sur mon numero ou m'ecrire aux adresses suivantes:
tel: 0022996367459
whap : 0022996367459
NB: pas sériex ne par me repondre
Merci
mail:sauveurguy@gmail.com

guy sauveurguy 18/05/2017 00:49

GRAND MAITRE DU RETOUR AFFECTIF whap : 0022996367459 / mail:sauveurguy@gmail.com

Bonsoir Mme, Mr
Moi je me nomme Grand voyant marabout said ce qui signifie la solution a vos problème dans 7 jour, Je suis grand maître said du retour affectif , héréditaire de mon père très puissant donc pas de soucis à ce faire, voici un peux ce que je fais comme travaille de rituels:

Rituel pour devenir attirant(e)
Rituel pour reprendre avec son ex
Rituel pour en finir avec l'infidélité
Rituel pour stopper la jalousie
Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)
Rituel contre la jalousie matérielle
Rituel pour stopper la malchance
Rituel pour attirer l'argent
Rituel pour réussir son avenir amoureux
Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 7 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, dés envoûtement, fidélité,
Impuissance sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. , travail
Efficace et rapide.
100% de réussite garanti.
Voici mes coordonnées.
tel: 0022996367459
whap : 0022996367459
NB: pas sériex ne par me repondre
Merci
mail:sauveurguy@gmail.com